La Russie bouscule le marché mondial du blé Par agriDées

Article d’Antoine d’Abbundo paru dans La Croix du 28 avril 2020

 

 

 

 

Premier exportateur mondial, la Russie vient d’annoncer qu’elle suspendait ses ventes de blé à l’étranger jusqu’en juillet pour privilégier son marché intérieur. Une annonce qui n’a guère déstabilisé jusque-là les marchés, mais qui pourrait être lourde de conséquences pour les pays dépendants.

[…] Dans ce contexte chahuté, la France parvient à tirer son épingle du jeu. La campagne
2018-2019 a permis de récolter 35 millions de tonnes de bonne qualité. Et comme la
chaîne logistique a tenu le coup, les exportations ont atteint 13 millions de tonnes. «
Quand la Russie fait défaut, la France pourra dire qu’elle était là, souligne Yves Le
Morvan. Un argument de poids auprès des pays clients et un motif de fierté pour une
filière exportatrice qui démontre son importance. » […]

 

 

Retrouvez cet article sur le site de La Croix (accès réservé aux abonnés).

 

@SAFThinkTank