agridées

Site non disponible sur ce navigateur

Afin de bénéficier d'une expérience optimale nous vous invitons à consulter le site sur Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Retour à la liste des contenus

Articles

Temps de lecture : 2 min

03/09/2021

Label bas-Carbone : la méthode grandes cultures approuvée

Attendue depuis longtemps, la méthode « grandes cultures » dans le Label bas-carbone, outil de compensation carbone volontaire, a été approuvée par le Ministère de la transition écologique le 23 août 2021 (BO 26/08/2021). Elle va permettre aux producteurs de grandes cultures d’avoir accès à des projets certifiés visant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, mais aussi à stocker davantage de carbone ou à maintenir ce stock dans le sol.

Les producteurs de grandes cultures (AGPB, AGPM, CGB et FOP) se sont félicités de l’approbation de cette méthode qui « doit être un véritable outil de création de valeur pour la ferme France et source de revenu pour les futurs agriculteurs engagés ».

La méthode « grandes cultures » a été rédigée à la demande de la profession par les Instituts de grandes cultures (Arvalis, Terres Inovia, ITB et ARTB) en collaboration avec Agrosolutions, filiale d’InVivo.

Elle vient s’ajouter aux autres méthodes déjà labellisées dans les secteurs de la forêt et de l’élevage :

Forêt : méthode reboisement : Reconstitution de massifs forestiers dégradés à la suite de tempêtes, d’incendies ou de dépérissements intenses.

Méthode boisement : valorisation de la plantation de massifs forestiers sur des terrains non forestiers au cours des dix dernières années.

Méthode balivage : valorisation de la transformation de taillis bien venants en futaies sur souche.

Agriculture : Méthode élevages bovins et grandes cultures (Carbon Agri)

Méthode arboriculture plantation de verger : stockage de carbone lors de la plantation de fruitiers sur une terre non cultivée

Méthode haies : valorisation de la gestion durable des haies

Méthode Ecométhane : réduction des émissions de méthane liées à l’amélioration de la qualité de l’alimentation des bovins laitiers. (Bleu Blanc Cœur)

Méthode Sobac’Eco TMM : Valorisation des réductions d’émissions liées à la baisse d’utilisation d’intrants, notamment fertilisants et phytosanitaires

Méthode CSTB : valorisation de l’utilisation des matériaux issus du réemploi, bas-carbone ou biosourcés dans des projets de rénovation énergétique des bâtiments allant au-delà des exigences de la réglementation.

D’après Nicolas Ferrière, cofondateur de CarbonApp, opérateur de compensation carbone, une vingtaine d’autres méthodes sont en cours d’évaluation dans les secteurs forestiers, agricoles, des espaces naturels ou encore des tiers lieux.

Pour le secteur agricole, elles concernent notamment : les légumineuses (Bleu Blanc Cœur), La méthanisation (Bioinjection dans le réseau -GRDF), CarbonAgri V2 (ovins et caprins- IFIP), Les porcs (IFIP), la viticulture (IFVV et Arbre et Paysage Champagne), les plantes à parfum (CIHEF) et la microméthanisation (autoconsommation à la ferme- Nénufar).