Biocarburants : toujours présents ! Publié le 25 octobre 2019 par Marie-Cécile Damave

Alors que le changement climatique est de plus en plus impactant et que selon le Haut Conseil pour le Climat, la France ne fait pas assez d’effort pour lutter contre le changement climatique , il nous a semblé important de faire le point sur la situation actuelle des biocarburants, en France, en Europe et au-delà. Après s’être fortement développés depuis une trentaine d’années, leur production et leur incorporation ont récemment tendance à stagner pour différentes raisons : suspicion de concurrence avec les usages alimentaires pour les biocarburants de première génération, promesses non tenues des biocarburants de seconde génération… La Directive européenne sur les Energies Renouvelable (RED II) a été adoptée en décembre 2018 et a tranché : l’objectif d’incorporation des biocarburants de première génération est maintenu à 7%, et celui des biocarburants avancés s’élève à 3,5% en 2030. En 2019, différentes organisations (OCDE et FAO, Agence Internationale de l’Energie, IFP Energies Nouvelles) ont publié des études sur l’existant et sur les perspectives pour la prochaine décennie, y compris les voies de recherche et d’innovation. Cette analyse propose une synthèse de ces éléments, dans le droit fil de la note d’agridées « Bioéconomie : entreprises agricoles et société, une urgence partagée » d’octobre 2018. L’énergie demeure une voie de valorisation importante pour la production agricole, source de solutions concrètes face au changement climatique…

L'accès au contenu de cette page est réservé aux adhérents

Vous êtes adhérent ? Connectez-vous

Vous n'êtes pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !