agridées

Site non disponible sur ce navigateur

Afin de bénéficier d'une expérience optimale nous vous invitons à consulter le site sur Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Numéro 244 - Innovations : quels services aux agriculteurs ?

Édito

Pédagogie et ouverture, même sans Salon de l’agriculture

L’annulation cette année du Salon international de l’agriculture pour cause de pandémie de Covid-19, a été remplacée notamment par l’initiative des fermes « ambassadrices » qui ont ouvert leurs portes aux consommateurs et citoyens. Cette démarche relayée par une présence assidue de la presse, des médias, des élus et dirigeants politiques, nous a permis de vivre une semaine exceptionnelle au cours de laquelle notre agriculture a reçu un accueil enthousiaste, attentif et passionné de la part de son public. Je devrais même parler de nos agricultures et de nos publics, tant la diversité est grande des deux côtés, par l’activité et la taille d’une part, et par la nature de l’attachement ou de la préoccupation d’autre part.

Certains sujets suscitent toujours des doutes et de fortes contradictions. Trois d’entre eux me tiennent particulièrement à coeur : la gestion de l’eau, la modernisation des entreprises agricoles et leur juste rémunération…

Damien Bonduelle, Président d’agridées

Sommaire

Au sommaire

Numéro 244 –  mars 2021

EDITORIAL

Pédagogie et ouverture, même sans Salon de l’agriculture – Damien Bonduelle, président d’agridées – P 3

COMMUNICATION

L’agriculture sera néo-communicante ou ne sera pas – Marie-Laure Hustache, agridées – P 5

Image de l’agriculture : une nécessaire transition positive – Eddy Fougier, Consultant – P 6

INNOVATION

Alimentation et traçabilité numérique : gagner en valeur et en confiance – Marie-Cécile Damave, agridées – P 8

CLIMAT

Urgence climatique : garder les pieds sur terre ! – Bernard Valluis, consultant -P 10

DOSSIER P 12 à 28 Innovations : quels services aux agriculteurs ?

Innover pour « derisker » – Eric Gelpe, Directeur général Groupama Paris Val de Loire – P 14

Une innovation porteuse de sens et responsable – Valérie Leroux, Directrice générale déléguée, UniLaSalle – P 15

Les agriculteurs et les agricultrices innovent-ils à bon escient – Sylvie Lupton, Titulaire de la chaire Management des risques en agriculture Groupama UniLaSalle – P 16

Les crises accélèrent les innovations et les transitions – Christophe Leschiera, Trame – P 18

Les nouvelles technologies révolutionnent le métier d’agriculteur – Jean-Charles Vauquelin, Étudiant, UniLaSalle Beauvais – P 19

Accélérer la sélection variétale avec les nouvelles biotechnologies – Jean-Yves Le Déaut, membre honoraire du Parlement, membre de l’Académie d’Agriculture de France – P 20

Innovations, méthanisation et risques – Sébastien Mérat, Directeur général de Péri G Consultants et Véronique Chauveau-Aussourd, Enseignante-chercheure à UniLaSalle – P 22

Méthaniseur : quand l’agriculteur devient industriel de l’énergie – Daniel Batteux, agriculteur – P 24

En élevage porcin, l’innovation se doit d’être rentable – Philippe Marcon, IFIP- Institut du Porc- P 25

Les réseaux sociaux, nouveaux lieux d’échange des agriculteurs- Baptiste Létocart, cofondateur de Farmr – P 26

Plateforme numérique et circuits courts : une reconfiguration juste ? Raphaël Stephens, Chercheur UMR LISIS, CNRS – ESIEE – INRAE – UPEM – P 28

ECONOMIE

La biodiversité fait son entrée dans l’économie – Isabelle Delourme, agridées – P 29

FONCIER

Propriété foncière : la conquête des terres à l’est de l’Europe – P 30

ENVIRONNEMENT

Climat et comptabilité environnementale : agridées mobilise ses compétences – Isabelle Delourme, agridées – P 33

RURALITE

Protégeons le patrimoine sensoriel des campagnes – Pierre Morel-à-L’Huissier, Député de Lozère – P 34

SOCIAL

RSE, nouveau paradigme de l’emploi agricole ? – Yann Chabin, Chercheur à l’Université de Montpellier – P 36

ENTREPRISE

Les nouveaux défis de SEMAE, l’interprofession des semences – François Desprez, président de SEMAE et Pierre Pages, vice-résident de SEMAE – P 38

DROIT

Une approche juridique des marchés du carbone – Yvon Martinet, Avocat associé, DS Avocat – P 41

Bulletin d’abonnement – P 42

Pourquoi faut-il s'abonner ?

Support incontournable de communication, cette nouvelle formule trimestrielle apporte un panorama des visions pour l’avenir, un nouveau contenu pour valoriser encore plus tous les acteurs de nos réseaux.

La qualité de son contenu en fait une Revue de think tank de référence, que l’on conserve, que l’on consulte à plusieurs reprises.

S'abonner à la revue agridées