Agridées

Site non disponible sur ce navigateur

Afin de bénéficier d'une expérience optimale nous vous invitons à consulter le site sur Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Retour à la liste des contenus

Infographies

Temps de lecture : 3 min

16/05/2022

Climat et rentabilité économique – proposition 1 : construire des crédits carbone

Proposition 1 de la note « Agriculture : concilier rentabilité économique et action climatique » publiée le 16 mai 2022.

 

Construire un système européen standardisé et certifié de crédits carbone agricoles durablement rémunérateur pour les agriculteurs et incitatif pour les financeurs :

la valeur des crédits carbone doit dépendre de critères réunis dans un indice de durabilité réunissant la fertilité des sols (teneur en carbone organique, indice de biodiversité, capacité de rétention et qualité de l’eau, érosion) et le bilan carbone (stockage de carbone et émissions de gaz à effet de serre), calculés sur la base d’une obligation de résultat ;
rétribuer les efforts déjà fournis en valorisant le maintien d’un taux de matière organique dans les sols plus élevé que la moyenne territoriale (pratiques de l’agriculture de conservation, prairies permanentes) ;
financer par des aides publiques le diagnostic carbone initial et l’accompagnement à la transition vers une agriculture bas carbone pendant 5 ans (formation sur les leviers et outils d’adaptation et d’atténuation, sur le fonctionnement du sol et les analyses de sols) ;
mieux prendre en compte la fertilité des sols, pour fixer le prix de la terre en cas de vente ou le fermage en cas de location ;
inciter les financeurs à soutenir la transition bas carbone en compensant leurs émissions par l’achat d’un minimum obligatoire de crédits carbone agricoles forestiers générés en France et dans l’Union européenne et en réduisant les émissions de leurs propres chaînes de valeur.