Révolution numérique en agriculture vue d’Allemagne Publié le 27 janvier 2016 par Marie-Cécile DAMAVE

 

Berlin-Agriculture numérique

Comme chaque année, divers événements se sont tenus en 2016 à Berlin en marge de la Semaine Verte (salon de l’agriculture et de l’agro-alimentaire). Le 18 janvier, une conférence organisée par la plateforme numérique allemande 365FarmNet s’est concentrée sur l’agriculture 4.0, c’est-à-dire une agriculture high-tech, utilisant les outils numériques et de traitement des données (« Big Data »). Technologie de rupture, le numérique donne aujourd’hui naissance à un phénomène de « plateformisation », qui met en relation une offre de divers services avec la demande d’agriculteurs pour une agriculture plus durable et de précision. Au niveau international, de plus en plus de responsables politiques considèrent que le numérique fournit des outils efficaces pour répondre aux contraintes de sécurité alimentaire, de rareté des ressources et de changement climatique. C’est le cas des représentants des Nations Unies, de la Commission européenne ou de membres du gouvernement fédéral allemand qui se sont exprimés lors de cette conférence. On notera tout particulièrement l’importance d’initiatives privées en Allemagne, telles que la plateforme 365FarmNet, alors qu’en France, un modèle de portail unique est porté par les pouvoirs publics. Notre agr’iDébat du 2 février 2016 « Plateformisation de l’agriculture, nouveaux services, nouvelles valeurs » prend ici tout son sens.365 FarmNET

 

 

 

 

 

 

 

Analyse-Révolution numérique en agriculture vue d'Allemagne
0.1 MiB
Détails
@SAFThinkTank