Autorités publiques et entreprises européennes contraintes de revoir leur communication sur l’évaluation des risques Publié le 26 avril 2019 par Marie-Cécile DAMAVE

Chaque année à Bruxelles, la Chambre de commerce américaine auprès de l’Union européenne (AmCham EU) organise une séance de réflexion sur l’agriculture et l’agroalimentaire en partenariat avec le ministère de l’agriculture américain (USDA). Celle de 2019 s’est tenue le lundi 8 avril, et notre think tank y a été invité en tant que modérateur. Cet événement était consacré à la communication des risques, tant par les industriels auprès des politiques et du grand public, que par les autorités publiques auprès des citoyens/consommateurs. Ce fut une demi-journée de réflexion et d’échanges entre agro-industriels, représentants des autorités publiques européennes (DG SANTE) et américaines (Service d’inspection de la santé animale et végétale – APHIS de l’USDA), experts universitaires européens en sciences sociales (psychologie, philosophie) et en communication et think tanks européens. Les questions qui étaient au cœur des débats étaient les suivantes : comment construire la confiance à l’aide d’une meilleure communication ? La transparence nourrit-elle la confiance ?

L'accès au contenu de cette page est réservé aux adhérents

Vous êtes adhérent ? Connectez-vous

Vous n'êtes pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !