Cyclope 2016 : en attendant le choc des demandes indienne et africaine Publié le 26 mai 2016 par Marie-Cécile DAMAVE

A l’occasion de la sortie du trentième rapport Cyclope le 24 mai 2016, une conférence a été organisée à Paris pour faire le bilan de trente années de mondialisation des marchés. Les intervenants étaient les auteurs de certains chapitres de ce rapport, ainsi que des personnalités du monde économique. Pour eux, la période de prix de marchés élevés est belle et bien terminée, et nous sommes dans une phase de prix durablement bas : nous sommes passés d’une situation de rareté à une situation d’excédents. Résultat, les prix baissent et les stocks s’accumulent, puisque le rythme de production est supérieur à celui de la consommation mondiale. La Chine, principal moteur de la demande internationale, a sérieusement commencé à puiser dans ses stocks stratégiques de céréales, poudre de lait et viande de porc en particulier, ce qui a limité ses importations. Le choc de la demande attendu pour tirer les prix à la hausse devrait venir de l’émergence de l’Inde et des pays du continent africain. Ces derniers, très riches en matières premières, construiront notamment leur développement en exploitant et utilisant eux-mêmes leurs matières premières au lieu de les exporter.

L'accès au contenu de cette page est réservé aux adhérents

Vous êtes adhérent ? Connectez-vous

Vous n'êtes pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !