Perspectives agricoles 2016-2025 OCDE/FAO Publié le 12 juillet 2016 par Marie-Cécile DAMAVE

Chaque année au mois de juillet, paraissent les perspectives agricoles de Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Food and Agriculture Organisation, ou FAO). La dernière publication vient de paraître pour la période 2016-2025. Pendant cette nouvelle décennie, la demande mondiale devrait continuer à progresser, mais plus lentement qu’auparavant. En effet, les revenus des habitants des pays émergents augmentent moins vite que par le passé et la croissance économique mondiale ralentit. La demande devrait être la plus dynamique pour les produits animaux (viande, poisson, produits laitiers), et donc pour les cultures entrant dans leur rations. Intensification de la production (augmentation des rendements végétaux et animaux) et développement des échanges commerciaux sont identifiés comme les deux principaux leviers permettant de répondre à la demande mondiale croissante. De manière surprenante, cette étude tient peu compte des impacts des changements climatiques sur les niveaux de productivité attendus. Les rendements, qui doivent nécessairement augmenter pour permettre à l’offre de suivre la progression de la demande mondiale, seront pourtant sous forte pression des changements climatiques, et souvent dans des régions du monde déficitaires en denrées agricoles et agroalimentaires.

L'accès au contenu de cette page est réservé aux adhérents

Vous êtes adhérent ? Connectez-vous

Vous n'êtes pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !