agridées

Site non disponible sur ce navigateur

Afin de bénéficier d'une expérience optimale nous vous invitons à consulter le site sur Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Retour à la liste des contenus

Articles

Temps de lecture : 3 min

08/10/2021

Les Rencontres du Commerce Coopératif et Associé

La FCA, Fédération du Commerce Coopératif et Associé, tenait le 21 septembre ses rencontres annuelles à Paris. Le commerce coopératif et associé ? Ces commerçants sont des entrepreneurs indépendants, propriétaires de leurs points de vente, qui mutualisent au sein de groupements un certain nombre de services et moyens tels les achats, référencements, marques, logistique, conseils-formations, marketing des enseignes…Ces groupements fonctionnent sur les principes coopératifs, dont la gouvernance 1 personne/1 voix.

Derrière le concept apparaissent des noms connus. Par exemple dans l’alimentation : Intermarché, U, E.Leclerc, Biomonde…ou dans d’autres secteurs Krys, Atol, Lissac, Optic 2000…Intersport, Sport 2000…Best Western, Orpi…Au total 156 milliards d’€ de CA annuel soit 30% du commerce de détail en France pour 185 enseignes nationales/50 000 points de vente/562 000 employés.

Jean-Pierre Dry, le Président de la FCA, a lancé le débat en soulignant les valeurs qui portent la réussite de ce modèle d’entreprise : solidarité, partage de savoir-faire, échange d’expérience. Et la force octroyée par l’implantation géographique de ces commerces, au plus près des hommes, au cœur du territoire. 50% de ces commerces sont implantés dans les villes de – 10.000 habitants où vivent 1 Français sur2 a rappelé la Déléguée Générale Alexandra Bouthelier. Le commerce coopératif et associé continue d’avoir un taux de croissance de son chiffre d’affaires sensiblement supérieur à celui du commerce de détail, et toujours positif même en 2020 (+2%).

En invité vedette Yann Arthus-Bertrand, célèbre photographe et Président de la fondation GoodPlanet, a fait passer ses messages.  Sa vie consacrée à l’écologie, la défense de la nature, des animaux sauvages. La lutte contre le gaspillage et les pollutions…La question climatique et les réflexions afférentes. Toute cette expérience de vie se retrouve dans son film sorti en 2021 « Legacy ». Une phrase à souligner : « Il faut arrêter de consommer de la viande industrielle ». Une mesure à prendre : « Payer le vrai prix aux paysans ». A la question relative aux avancées sociétales proposées par le commerce telles le vrac, la seconde main, la lutte contre le plastique… la réponse a été : « Les petits pas ne suffisent pas ». Il n’empêche, Yann Arthus-Bertrand est sorti de la salle sous les applaudissements des professionnels.

Les deux tables-rondes qui ont suivi, animées par Olivier Dauvers, ont mis en valeur les métiers, leurs évolutions, la quête de sens. Un mot clé permanent : le territoire.

Par ailleurs, à noter pour ceux qui y réfléchissent également, les 5 thèmes qui seront portés et feront l’objet de propositions de la FCA pour les prochaines campagnes électorales sont : transmission d’entreprise, digital, RSE, fiscalité, simplification administrative.

En conclusion, Olivia Grégoire, Secrétaire d’Etat chargée de l’Economie sociale, solidaire et responsable est venue saluer les entreprises présentes, « sources d’inspiration pour l’économie en général » et a évoqué l’application de la loi PACTE dont elle avait été une des initiatrices à l’Assemblée Nationale. Elle a rappelé aux entreprises leurs obligations actuelles ou à venir en matière de reporting de performance extra-financière. Il est prévu que la directive CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive), priorité de la future présidence française, puisse être mise en œuvre concrètement à partir de 2024.