Un prix lait baissier, mais de bonnes perspectives du côté de la demande intérieure et des exportations Publié le 19 août 2015 par Marie-Cécile DAMAVE

Les producteurs laitiers français et européens font actuellement face à des difficultés de trésorerie, leurs marges étant réduites à la fois par un prix du lait en baisse et des coûts de production en hausse, liés notamment à la résurgence du coût de l’énergie, tandis que le prix de l’aliment se maintient à des niveaux bien plus bas que les trois années précédentes. Les prix du lait payés aux producteurs sont actuellement déprimés en raison de la tendance baissière des marchés. Le schéma est classique : le ralentissement de la demande mondiale (la Chine est moins gourmande…

L'accès au contenu de cette page est réservé aux adhérents

Vous êtes adhérent ? Connectez-vous

Vous n'êtes pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !