Agridées

Site non disponible sur ce navigateur

Afin de bénéficier d'une expérience optimale nous vous invitons à consulter le site sur Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Numéro 249 - Agriculture régénératrice : quelles réalités ?

Édito

L’agriculture régénératrice nous invite à une véritable révolution

 

L e récent changement de nom de notre ministère de tutelle est très révélateur : ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire. Tout un programme !

Et en plus, ce ministère s’inscrit autour d’une volonté présidentielle pour que ce quinquennat oriente son action en prenant mieux en compte l’environnement et le changement climatique, ce qui est attendu d’une part significative des citoyens.

L’agriculture régénératrice s’inscrit naturellement dans ce programme. Même si l’accès à une alimentation de qualité pour tous reste une priorité sociétale, fondement réel de la souveraineté alimentaire, l’évolution des comportements et des pratiques agricoles devient aussi une priorité : produire est maintenant associé associé à la sauvegarde de la biodiversité et la pérennisation de nos ressources.

Des pratiques plus vertueuses

Le grand pari est de produire dans des conditions économiques raisonnables sans dégrader les ressources telles que le sol ou la biodiversité, mais en plus en contribuant à un meilleur équilibre carbone, rendant ainsi les pratiques plus vertueuses. L’évolution génétique et l’adaptation des semences au climat, l’utilisation du numérique avec les matériels de précision, la forte diminution des doses d’engrais azotés et des matières actives phytosanitaires, le non-labour et les cultures intermédiaires avec leurs nouveaux débouchés, toutes ces nouvelles actions contribuent aux objectifs environnementaux tant attendus.

L’agriculture régénératrice était au coeur des échanges de la conférence du 9 juin 2022 organisée dans le prolongement de l’Assemblée générale d’Agridées. Les intervenants nous ont aidé à trouver quelques clés indispensables à la bonne compréhension de ce que j’avais précédemment appelé une nouvelle révolution agricole, en essayant de répondre aux préoccupations des enjeux techniques et de la création de valeurs.

L’agriculture régénératrice n’est possible qu’en alliant économie, à travers une production rentable et pérenne, et respect des attentes sociétales en matière de protection de l’environnement. Les nouvelles techniques ainsi que les outils maintenant mis à notre disposition et ceux à venir prochainement aideront les acteurs de toute la filière en général et plus particulièrement les entreprises agricoles à proposer les solutions attendues. Un nouveau comportement vers plus de partage des préoccupations et des actions réelles rendra le changement moins difficile et plus rapide.

 

Damien Bonduelle

Sommaire

Au sommaire

EDITORIAL

L’agriculture régénératrice nous invite à une véritable révolution – Damien Bonduelle, Président d’Agridées – P. 3

CLIMAT

Concilier rentabilité économique et action climatique – Marie-Cécile Damave, Responsable Innovations et affaires internationales – P. 5

Face au dérèglement climatique, des solutions pour les agriculteurs – Isabelle Delourme, Agridées – P. 8

INNOVATION

AgrOnov, accélérateur d’innovation agricole – Liselore Martin, Directrice d’AgrOnov, Pôle d’innovation en agroécologie – P. 10

 

DOSSIER P 12 à 21 Agriculture régénératrice : quelles réalités ?

P. 14 Agriculture régénératrice, agriculture du vivant, ACS : une même finalité

P. 15 Enjeux techniques et conduite de la transition

P. 18 Danone s’engage pour l’agriculture régénératrice

P. 19 Une nouvelle dynamique de création de valeurs

P. 21 Agriculture régénératrice : un concept ombrelle

 

ENTREPRISE

Une comptabilité socio-environnementale, pour qui, pour quoi ? – Isabelle Delourme, Agridées – P 22

 

FILIERES

Relations industrie-commerce : quels enjeux pour demain ? – Dominique Amirault, Président de la FEEF – P. 24

 

COMMERCE

Améliorer les relations commerciales agricoles annuelles – Thierry Dahan, Médiateur des relations commerciales agricoles  – P. 26

 

RECHERCHE

Chaire « Transitions des territoires agricoles » : pour une agriculture soutenable et au service du développement des territoires – Jean-Baptiste Bing, Administrateur de la Chaire TTA, UTT – P. 28

Entretien avec Séverin Gaudy, Président de Green Warriors, Partenaire de la Chaire – J-B. Bing – P. 31

 

SOCIETE

L’hybridation, un monde protéiforme de plus en plus tendance – Gabrielle Halpern, Philosophe – P. 32

 

ANALYSE

La France sous nos yeux – Jérome Fourquet, Directeur du département Opinion à l’IFOP – P. 36

 

POLITIQUES PUBLIQUES

Le chèque alimentaire peut-il être un instrument de soutien à l’agriculture ? – Gaspard Legrand, Etudiant Sciences Po Paris – P .38

 

LECTURE

2050, le meilleur ou le pire des mondes – Pierre Le Roy, Créateur de l’Indice du bonheur mondial – P. 41

Pourquoi faut-il s'abonner ?

Support incontournable de communication, cette nouvelle formule trimestrielle apporte un panorama des visions pour l’avenir, un nouveau contenu pour valoriser encore plus tous les acteurs de nos réseaux.

La qualité de son contenu en fait une Revue de think tank de référence, que l’on conserve, que l’on consulte à plusieurs reprises.

S'abonner à la revue agridées